spi.jpg

Poésie

Nûr al-qulûb

Nûr al-qulûb   La lumière des cœurs et le ravissement sont l’esprit de l’inspiration divine La Hibriya mène à la réalisation ceux qui y adhèrent Elle est fière d’appartenir à une chaîne initiatique d’or Qui de témoin en témoin remonte à l’Elu J’ai parcouru le pays d’est en ouest J’ai déployé tous mes efforts...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Nûr al-qulûb

Poème d’un grand poète andalou[1]

N’a-t-on jamais senti, au sein du vent qui court, Un effluve doué de mettre à feu l’amour ? Un parfum de salut, du Hedjaz exhalé, Dans l’éther dissolu, te parvient des allées. Dieu ! Vivre et prospérer, une flamme peut-elle, En ce vent de désert où l’absinthe se mêle ? Un ramier, inspiré de...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Poème d’un grand poète andalou[1]

Les milles vers

Extrait   Ses vertus et sa description   Unique en ses vertus et ses traits supérieurs, Sa splendeur achevée inégalée demeure ; Son charme est au-delà des humaines mesures, Ni discours ni regards n’en cernent l’envergure. On vit, devant Joseph, les femmes s’extasier, Quand la grâce il avait seulement pour moitié ; Tandis qu’à...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Les milles vers

Le précurseur du socialisme[1]

La voie sublime est née, irradiant l’existence. Le sort esquisse un rire et des encens dispense. L’esprit, les anges louent, ainsi que le conseil, Son avent, sur le monde et la foi, nonpareil.   L’État que tu fondas n’agrée ni ne tolère L’idée d’aristocrate ou bien de prolétaire. Dieu seul est au-dessus et les...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Le précurseur du socialisme[1]

La Hamziya[1]

Extrait   Comment, en ton haut lieu, se tiendraient les prophètes, O toi, ciel dont les cieux n’atteignent point le faîte ? A égaler jamais de ton rang l’éminence, Contrevint l’absolu de ta magnificence. Ils reflètent de toi les insignes mérites, Telle en sa moire l’eau les astres d’or imite ; Car tu es...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur La Hamziya[1]

La burda moderne[1]

O étoile d’espoir qu’occulte mon tourment, Guide-moi sous le dais du morne firmament. Dans le sein ténébreux et glacé de la nuit, J’entends le heurt des vents qui résonne, et des pluies. C’est le pan assombri d’une houleuse lame, Qui aveugle mes yeux, ma raison et mon âme. Je perds de moi conscience et...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur La burda moderne[1]

Priez sur la pleine lune

Priez sur la pleine lune, le soleil le plus élevé Ô vous les nobles Notre intercesseur, le Jour du Jugement et des catastrophes Celui qui dégage la grisaille Muhammad la meilleure des créatures, le maître des maîtres Sur lui la paix Les nuits et les jours passent, la lumière de la beauté Est le...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Priez sur la pleine lune

La lumière prophétique[1]

Bénie sois-tu noble lumière, Toi qui infus en tout foyer De ta présence aimée éclaire ; Tu es, ô divin envoyé, Une lumière cristallisée Tu vins, lumière sur lumière, Le saint Coran nous révéler. L’huile tu es, le feu, le verre : Une lumière équilibrée. Rien n’existait, ni cieux ni terre, Puis l’univers manifesté...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur La lumière prophétique[1]

Jadhabtnî bi husn dhawî wajhiha / La splendeur de Sa face m’a ravi

    بسم الله الرّحمن الرّحيم   La splendeur de Sa face m’a ravi Il me servit Sa coupe pleine d’un vin antique (primordial) Je me suis éteint par le secret de la Théophanie divine Pour la vraie Ka’ba de Dieu, prosterne toi et Glorifie Vous me distinguez d’elle alors que je ne suis...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur Jadhabtnî bi husn dhawî wajhiha / La splendeur de Sa face m’a ravi

tadhallaltu fil Buldâni

J’errais humilié dans les contrées Quand Tu t’es saisi de moi Tourmenté et perturbé j’étais Par les douleurs de la passion Si j’avais eu deux cœurs J’aurais vécu avec l’un Et j’aurais consacré l’autre aux affres de Ta passion Mais je n’ai qu’un cœur qui se trouve sous l’emprise de la passion La vie...
Lire la suite »

Poésie | Commentaires fermés sur tadhallaltu fil Buldâni